05 juin 2009

A vous de juger: Pugilat hier soir sur Antenne 2

Boudu, comme on dit par ici,  je  chute dans les sondages..

Me voici dans les bâts comme le le faisais remarquer à mon ami Nicolas.

Mais ces bas ne me blessent pas le moins du monde, ce n'est pas dans mon tempérament.

J'ai l'habitude des situations difficiles.

Bref, tout ça pour revenir au pugilat d'hier au soir entre plusieurs représentants de listes minoritaires.


Ils ont rendu l'émission indigeste et illisible.

En ce qui me concerne, ça ne change rien à mon opinion.

Dimanche pour moi, ce sera P.S.
Parce que nous avons besoin d'une Europe sociale aujourd'hui plus encore qu'hier...
Avant que ne sombrions totalement dans un libéralisme sans frein inhumain et indigne de notre époque.

Aujourd'hui nous avons encore le pouvoir de changer le cours de cette politique.

Si l'Europe devient socialiste en majorité, cela ne changera pas du jour au lendemain et il serait temps de réagir de façon adulte.

Le tout, tout de suite comme nous en avons pris l'habitude ces derniers temps, c'est le crédo de la droite mais au final, on abouti à "tout" mais pour un tout petit nombre d'élus.

Par contre si nous avons la patience d'attendre les changements qui viendront à n'en pas douter, tout en sachant que des hommes sont juste à gauche (comme à droite d'ailleurs), il peut y avoir des dérapages, des incompréhensions, des hommes qui en profitent pour se faire valoir eux-même.

L'être humain est ce qu'il est mais l'idéologie de base reste..

Et pour tous les mécontents, l'idéologie de base, dans ce qu'elle reste humaine et à porté de tous comme le préconise la gauche peut sauver l'Europe des Peuples ce en quoi je crois, et ce pourquoi je vais voter.

Je sais en tout cas que l'abstention profitera à la droite et c'est leur jeu de la favoriser.

A entendre l'interwiew de Martine Aubry sur France Info ce matin.

"" A quelques jours du verdict des urnes, la première secrétaire du Parti socialiste Martine Aubry a dénoncé le manque de sincérité de l’UMP et appelé au vote utile en faveur du PS.

Interrogée tout d’abord sur la vive altercation entre François Bayrou et Daniel Cohn-Bendit, lors de l’émission “À vous de juger”, la première secrétaire du parti socialiste en a appelé au “retour de la dignité” sans laquelle, selon elle, les Français ne peuvent croire de nouveau “en la politique et en la capacité de changer les choses”.""

La suite et les arguments de Martine Aubry 


Martine Aubry interrogée par Raphaelle Duchemin  (9'21")