28 octobre 2009

Damer le pion.

Nous sommes des pions!

Nicolas a raison.

Nous sommes tous concernés par ce qui peut arriver à l'un d'entre nous parent, enfant, ami(e)s, famille, voisin, copains de nos enfants..etc...

La pollution, l'abus de médicaments, le cynisme des laboratoires et  de leurs programmes de recherches souvent cautionnées  par la politique, tous bords confondus, font que notre santé est précaire.

Cela n'empêche que la recherche avance bon gré malgré et que les dons sont toujours les bienvenus.

Car ils sont des milliers à lutter contre des maladies parfois tellement invalidantes que les personnes atteintes se demandent parfois.
"pourquoi sommes-nous en vie?"

Est-ce cela vivre?
En fauteuil peut-être, en fonctionnement minimum, terrifié par le regards de l'autre, de ce qu'il va ressentir ou ne pas ressentir et servant de cobaye ou de justificatifs à des politiques parfois douteuses.

Donc, il faut continuer à vouloir ce que l'on voudrait pour soi-même, car actuellement personne ne peut dire de quoi nos lendemain seront fait, même si rien à l'horizon ne peut laisser supposer la moindre atteinte suspecte.

Personne ne peut prédire d'où viendra le vent demain.