02 décembre 2009

Médecin du Monde: Le sida en question.

L’épidémie évolue l’offre de dépistage doit évoluer aussi
Tests de dépistage rapide du VIH : il est urgent de ne plus attendre !
1er décembre 2009, journée mondiale de lutte contre le sida

Dossier de presse - 1er décembre 2009



L’offre actuelle de dépistage du VIH en France s’adresse de manière indistincte à l’ensemble de la population et repose sur des objectifs et un dispositif de santé publique conçus dans les premières années de l’épidémie. Il faut réévaluer les stratégies de dépistage : aujourd’hui en France 36 000 personnes ignorent qu’elles sont infectées et un trop grand nombre sont prises en charge tardivement. De nouvelles approches de dépistage doivent donc être envisagées, s'appuyant notamment sur les tests de dépistage rapide en articulation avec les dispositifs de dépistage existants.
En France, les tests de dépistage rapide (TDR) du VIH sont autorisés et utilisés depuis des années par les laboratoires français, comme l’un des deux tests de dépistage s’il est associé à un test classique. Ce test, réalisé à partir d'une simple goutte de sang prélevée à la pointe du doigt, permet d’obtenir un résultat dans un délai très court (environ 30 minutes).
Mais l'utilisation des TDR telle que réglementée actuellement doit entrer dans le cadre d’une recherche biomédicale, limitant de ce fait les populations pouvant y avoir accès. Les lieux d’accueil des associations, travaillant au plus près des populations vulnérables qui ne se rendent pas dans les structures classiques de dépistage, pourraient pourtant être des lieux adaptés pour proposer un TDR.

Lire la suite...