25 février 2010

Vivement la "quille".

Nous sommes donc retournés à l'hôpital pour faire rouvrir les plâtres afin d'avoir l'assurance définitive que tout va bien.

Les escarres qui ont été vus à temps et soignés sont en train de sécher même si celui qui est sous le pied reste le plus délicat.

On a retiré tous les pansements et remis des nouveaux plâtres.

Et la sortie nous paraît tout d'un coup plus proche.

On respire mieux.

Il reste ses fichues piqûres de Lovenox à terminer.