08 juin 2009

Ce qui me caractérise

Si je savais quelque chose qui me fût utile mais qui fût préjudiciable à ma famille,je la rejetterais de mon esprit.
Si je savais quelque chose utile à ma famille et qui ne le fût pas à ma patrie, je chercherais à l'oublier.

Si je savais quelque chose utile à ma patrie, et qui fût préjudiciable à l'Europe, ou bien qui fût utile à l'Europe et préjudiciable au genre humain, je la regarderais comme un crime.

Montesquieu