20 novembre 2009

Aujourd'hui: " La journée du Droit des Enfants"... Et l'enfance en danger mais pas par la grippe H1N1

La journée des droits de l'enfant
Tous les enfants ont des droits et ce sont les mêmes pour tous, dans tous les pays.
Ces droits sont différents de ceux des adultes et c'est normal.
Parce que tu n'es pas encore grand, tu as le droit d'être protégé, d'être éduqué, d'être aimé.
Le 20 Novembre, c'est la Journée des Droits de l'Enfant.
Une journée pour que ces droits soient respectés et que tous les enfants puissent grandir en paix.

Dommage que l'on ne s'en souvienne aujourd'hui.

C'est pourtant tous les jours qu'il faudrait se rappeler que des milliers d'enfants meurent de faim.

""
Action contre la Faim déplore l’absence des grands leaders mondiaux lors du Sommet mais reconnaît le rôle de protagoniste octroyé à la société civile dans la lutte contre la faim.""


Meurent de maladie.



Meurent de notre indifférence surtout...


Des enfants sont expulsés avec leurs parents et dorment dans la rue.
 Parce que des centres d'urgence ont fermé leurs portes.

Combien sont 'ils dans le monde à dormir dehors ?

Par contre, chez nous, on se sert des enfants pour faire passer des vaccins que l'on n'arrive plus à écouler, et potentiellement dangereux.


Ah la belle enfance, celle qui donne tous les droits

Le droit aux essais de médicaments.


""Alors qu’au Canada il existe des règles claires en matière de santé publique, ce n’est pas le cas en ArgentineGlaxo-Smith-Kline (GSK, pour les intimes) conduit des essais cliniques pour un vaccin contre la bactérie causant la pneumonie.

Lire la suite.."

Les enfants ont droit à la scolarisation et pourtant cela reste encore un veux pieux..




 


Pas de données

0 à 10% d'enfants au travail

10 à 20 % d'enfants au travail

20 à 30 % d'enfants au travail

30 à 40 % d'enfants au travail

Plus de 40 % d'enfants au travail



(source : Wikipedia pour les 3 tableaux ci-dessus)


 Partout dans le monde des enfants travaillent encore..

Et parfois, on les oblige à faire
un travail terrible...

Commerce effrayant et mondial.




"" La Convention internationale relative aux Droits de l’Enfant (CDE) du 20 novembre 1989

_ La France est le deuxième pays à avoir ratifié la CDE. Adoptée le 20 novembre 1989, le traité est entré en vigueur le 2 septembre 1990. Seuls les Etats-Unis et la Somalie ne l’ont pas ratifié.[France-Diplomatie->http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/Conv_Droit_Enfant.pdf]_ La Convention relative aux droits de l’enfant rassemble en un seul document les droits formulés dans d’autres instruments internationaux. Elle en donne une définition plus complète et énonce un ensemble de principes directeurs qui ont une influence fondamentale sur la conception que nous avons des enfants._ Cette compilation et cette clarification des droits de l’enfant définissent les conditions et les mesures nécessaires pour permettre à tout enfant de grandir dans les meilleures conditions. Outre qu’ils posent les principes fondateurs sur lesquels repose le respect de tous les droits, les articles de la Convention identifient les ressources spécifiques, les compétences et les contributions requises pour que les enfants puissent survivre et se développer au mieux de leurs capacités. Ces articles exigent aussi la prise de mesures qui visent à protéger les enfants de la négligence, de l’exploitation et des mauvais traitements.La Convention relative aux droits de l’enfant est le principal instrument juridique dans la lutte contre l’exploitation et les abus sexuels des enfants.Article 34 de la CDE : « Les Etats parties s’engagent à protéger l’enfant contre toutes les formes d’exploitation sexuelle et de violence sexuelle. A cette fin, les Etats prennent en particulier toutes les mesures appropriées sur les plans national, bilatéral et multilatéral pour empêcher :a) que des enfants ne soient incités ou contraints à se livrer à une activité sexuelle illégale ;b) que des enfants ne soient exploités à des fins de prostitution ou autres pratiques sexuelles illégales ;c) que des enfants ne soient exploités pour la production de spectacles, ou de matériel de caractère pornographique. »Les protections et les garanties offertes par l’article 34, s’appliquent à tous les enfants de moins de 18 ans.""

 Et parfois aussi, on les oblige à "jouer" à la guerre.


Enrôlés de force.

Photo de Gabriel ""Le petit Gabriel* ""n'a connu que la vie militaire. Gabriel avait à peine huit ans quand il a commencé à servir comme enfant soldat pour le groupe rebelle de l'Armée de libération populaire soudanaise (SPLA), jusqu'à ce qu'il soit évacué dans une région sûre.

Gabriel, qui n'a aucun souvenir de sa vie antérieure, s'est vu offrir la chance de vivre l'enfance qu'il n'a jamais connu. En février 2001, en compagnie de plus de 2 500 anciens enfants-soldats, il a été transporté par avion hors des zones de combat dans les provinces soudanaises du nord et de l'ouest de Bahr el Ghazal.




Des enfants sont encore vendus et enlevés de leur foyers pour que l'adulte puisse mener à bien ses projets néfastes..

C'est pourquoi il ne peut ni ne doit y avoir une seule journée des Droit de l'Enfant.
Et pas qu'une journée des droits des enfants mais pour que suive les salaires qui donnent ux familles la capacité de les élever dignement.
De les soigner, de leur donner la nourriture qui leur fera du bien

""  La nourriture bio est dérivée de cultures ou d’animaux produits dans un système d'élevage qui évite l'utilisation de fertilisants, pesticides, régulateurs de croissance et additifs alimentaires fabriqués par l'homme. Les études sur les comportements des consommateurs montrent que la consommation de nourriture bio en Europe fait partie d’un certain style de vie, qui vient d’une idéologie, liée à un système de valeurs particulier. La vision selon laquelle les aliments bios sont « plus sains » que les aliments produits de manière conventionnelle semble être basée sur la croyance que les aliments bios ont des attributs sensoriels supérieurs, contiennent de plus petites doses de pesticides et de fertilisants synthétiques et ont des taux plus élevés d'éléments nutritifs et de produits phytochimiques protecteurs. Cependant, les résultats actuels ne soutiennent ni ne réfutent les plus grandes qualités nutritionnelles attribuées à la nourriture bio par rapport à l’alimentation produite de manière conventionnelle. C’est parce que la qualité nutritionnelle et le goût dépendent fortement de la variété et des conditions de croissance comme le sol et les conditions météo.
POUR EN SAVOIR PLUS ""

Et exempte de Monsanto..


""Au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, un intense battage publicitaire présente Monsanto comme une société visionnaire, militant pour le respect de l’environnement et pour la résolution scientifique des problèmes pressants de l’humanité. Mais qu’est-ce que Monsanto ? D’où vient cette entreprise ? Comment est-elle devenue le deuxième fabricant mondial de produits agrochimiques, l’un des plus grands semenciers, et comment aurait-elle pu devenir le plus gros fournisseur des Etats-Unis en médicaments si elle avait fusionné avec American Home Products? Qu’en disent ses salariés, ses clients et ceux qui sont affectés par ses activités ? Monsanto est-elle la société propre et verte que décrit la publicité ou cette nouvelle image n’est-elle que le résultat de relations publiques habilement menées ? Les données historiques fournissent quelques indices qui permettent de mieux comprendre ses agissements actuels.

Lire la suite.. ""


Il y a tant de choses encore à dire...




Pour respecter l'enfant il faut respecter son entourage et son environnement...

Et lui laisser la chance de pouvoir défendre ses droits.

Cela passe par le maintien du poste de la Défenseur des Enfants...


LE GOUVERNEMENT A DECIDE - SANS AUCUNE CONCERTATION - DE SUPPRIMER LE DEFENSEUR DES ENFANTS AU MOMENT DU 20ème ANNIVERSAIRE DE LA CONVENTION INTERNATIONALE DES DROITS DE L’ENFANT (CIDE)

» APPEL A SOUTIEN POUR UN DEFENSEUR DES ENFANTS INDEPENDANT
Cliquez sur le lien : pour un Défenseur des enfants independant
»  Version en ligne ou version PDF