18 janvier 2010

Lettres aux élus du P.S. : A votre bon coeur !

C'est un commentaire déposé chez Steph qui m'a donné l'idée de poster ce billet.

Nous sommes aujourd'hui dans un gîte à Dourdan.

Non pas pour  passer des vacances comme on pourrait se l'imaginer.
A cette époque de l'année et avec le temps qu'il a fait, nous aurions préféré être chez nous.

Au moins, nous n'aurions pas eu à payer une facture d'électricité conséquente, le chauffage étant entièrement électrique.

Et avec ce temps, je n'aurais pas imaginé faire l'aller-retour Garches-Toulouse en l'espace de quelques jours, entre la consultation anesthésie et l'admission à l'hôpital.

Parce que, entre le 5 janvier et le 27 , date d'entrée à l'hôpital de Fiston, nous aurions pu renter pour repartir aussi vite puisqu'il aurait bien fallu compter sur une petite semaine pour reprendre des forces et que mon ado soit en pleine forme et exempte ce bactéries, virus et autres douceurs de ce types.

Je les ai entendus, à la MDPH, ne pas me dire mais le dire à leur façon que nous en profitions..

Quel profits, n'est-ce pas ??
Dix jours de mauvais temps, pas trop d'argent à dépensé dans les "activités" pour faire passer le temps comme lorsque l'on est en vacances.

Il nous faut payer le gîte: 695 euros
Payer l'électricité (0,06 ctms -heures creuses et +ou-0,10 ctms) et nous pensons en avoir pour pas mal de kwh.

Sans compter les abonnements gaz et électricité, téléphone et internet et loyer à domicile.

Bien sûr, nous sommes en "vacances"...

Je n'évoque pas le prix du caddie dans ce coin de banlieue chic.

On ne paye pas les paresseux, n'est-ce pas?
Si gourmands.

A tout prendre, j'aurais tout de même préféré ne pas avoir à vivre cette situation.
J'aurais préféré que Fiston n'ait pas à souffrir, n'ait pas à être charcuté, comme il dit.

J'aurais préféré qu'il suive une scolarité comme tous les ados de son âge et passe son bac cette année.

J'aurais préféré, à tout prendre, ne pas avoir à être en "vacances" aujourd'hui...





Soit, je nous souhaite donc une bonne "faim" de vacances !

Enfin, soyons cyniquement heureux, nous sommes tout de même bien lotis malgré tout.

Je rappelle, ici que la MDPH est affilée au Conseil Général et que les Conseils Généraux sont gérés par la gauche.

Et on en a assez, peut-être, de "faire la manche!"