16 février 2010

Notre santé en danger ?

Aujourd'hui, Fiston avait rendez-vous pour une ablation des fils et vérifier que tout se passe bien sous le plâtre.

Heureusement!

Lorsque les plâtres ont été retirés, j'ai vérifié par moi-même que tout allait bien.

Fiston ayant déjà subi la douloureuse expérience de l'escarre sous forme de nécrose, j'ai donc eu un coup au coeur en voyant un cercle de couleur noirâtre sur le coussinet du pouce du pied gauche!

Et un second coup au coeur en voyant une cloque apparaître sur le haut du pied droit.

Cloque que l'on nome phlyctène en terme médical et fait bien partie de la famille des escarres.

Je n'en croyais pas mes yeux.

Fiston a la peau fragile, ce n'est pas faute d'avoir prévenu.

Ce n'est pas faute d'avoir insisté auprès des personnes chargées de mettre les en place les plâtres.

Et ce n'est pas faute d'avoir dit que les plâtres étaient trop serrés.

Cela a été dit et redit.
Il y avait douleurs..
Une douleur qui disparaît à la longue lorsque la nécrose s'installe...

Et cela est grave car les mécaniciens orthopédistes travaillent souvent dans le stress avec une quantité de patients à gérer chaque jours.

Ils réclament d'avantages de personnels...
Ils sont trop peu nombreux, sans doute, pour le nombre de patients à gérer et l'on a eu souvent l'impression d'un travail fait dans l'urgence!

Moralité, c'est que qui risque d'arriver de plus en plus.

On a beau minimiser les risques, on a beau me dire que c'est normal..

Et bien NON !

Cela n'est pas normal. Si les plâtres n'avaient pas été si serrés, le risque d'escarres aurait été amoindri.


Je ne parle pas de risque "zéro" qui n'éxiste pas mais d'un risque amoindri, juste ça avec la peur et la douleur en moins!


Quelle santé l'hôpital nous réserve t'il ?


Rien à voir mais sur le vieil ordinateur des lieux, je ne peux pas entendre les vidéos qui m'intéresse, je mets donc de la "valeur sûre"!  A cause de quelques rayons de soleil qui nous font la grâce de nous rendre une petite visite de courtoisie.