20 mai 2010

Où je découvre la vie politique de Toulouse et ses environs.

Jusqu'à présent, embourbée dans les conflits liés au handicap  de Fiston entre la réalité de la vie quotidienne et des administrations archaïques, je ne m'étais que très peu penchée sur l'activité toulousaine dans ce domaine.

La soirée organisée par les Elus Verts de Toulouse m'a fait découvrir ce qui se passe à la porte de chez moi.

J'habite à la périphérie immédiate de Toulouse et relativement isolée sur une colline, je suis confrontée en permanence à la lacune des transports toulousains.

Tout est plutôt loin de chez moi.

Ce qui fait que Fiston est coincé dans notre résidence, certes très agréable mais peu accessible pour les personnes âgées, handicapées ou mamans avec des poussettes.

Une horreur!

Et la navette pour laquelle une pétition à tourné afin de la faire venir au plus près de notre lieu de vie n'a rien donné.

Est-ce lié au différent existant ?

Je ne le sais pas mais je découvre avec stupeur quelque chose que je ne soupçonnais pas.

J'ai donc rempli de nouvelles demandes de logement HLM sur Toulouse ou proche banlieue.

Et les élus verts que j'ai interpellés ont réagi très vite.

J'avais beaucoup d'estime pour Pierre Cohen qui nous a aidés en parti à obtenir notre logement actuel.
Ayant discuté avec lui une ou deux fois, je n'imaginais pas qu'il puisse avoir cette attitude.
Car il m'a paru d'une grande simplicité mais ce que je découvre me gène énormément.
Est-ce le "pouvoir" qui tourne la tête ?