20 décembre 2008

Une soirée sympathique: République des Blogs République de l'Amitié.

Je remercie Philippe David pour l'invitation au coktail de lancement de son deuxième livre.

"Journal intime d'une année de rupture"

Un livre décapant sur l'année qui vient de s'écouler.

Car le ton de Philippe, libre et libéré, plein d'humour et d'esprit me donne un aperçu agréable du contenu.

J'ai parcouru certains passages en diagonale.
Une écriture vivifiante, un discours qui remet quelques pendules à l'heure.
"Peut-être" nous dirait modestement Philippe dont l'énergie n'a d'égal que la parole du coeur.

Et sa vision de la religion, si proche de la mienne en fait un personnage haut en couleur dont

"Le journal intime d'une année de rupture" est le reflet.

ET promet, à coup sûr de joyeux moments de culture et de fou-rires salvateurs.


Electron libre de droite, électrons libres de gauche, électron libre de la société ainsi tourne le manège de la République des blogs.

Une année de rencontres forts sympathiques dont l'anniversaire de la première sera le
23 Janvier 2009.


Nous manquera beaucoup Le Petit Grognard  transformé en Crapaud des Marais, mon crapaud préféré.


 Ensuite M. nous a raccompagné Hyarion (doté d'un incroyable sens de l'humour et d'une très grande culture) et moi.
Crises de Fous rires sur certaines stations de métro toulousaines donnant  ceci:*

"La vache, les trois cocus!" , devenu le cri du coeur de trois joyeux potaches.

Merci Tisséo pour ces moments de fête.


Puis comme la dernière fois, M a sqatté un coin de parking devant chez moi le temps d'un échange d'idées.
Nous nous voyons peu avec M mais j'aime ces moments d'échanges si constructifs pour elle dit-elle mais autant pour moi et sans doute beaucoup plus qu'elle ne se l'imagine.

Et cela lui a permis de faire connaissance avec Fiston qui se doutait bien que sa mère était dans cette voiture garée  en double file et est sorti la rappeler à ses devoirs.

Une belle soirée de rencontre de personnes sympathiques.
La journaliste du Quotidien

Le journal de Toulouse.


Des blogueurs  et amis de Philippe.
Des moments au cours desquels l'on se rends compte que l'habit de ne fait pas le moine car au fond
ce qui importe est ce que l'on veut faire pour soi comme pour les autres.
Car dans la vie, nous sommes tous liés les uns aux autres.


Chacun de nous a sa place dans le monde et il est essentiel de le faire partager.
Ce sont les valeurs que nous avons trouvé au cours de la soirée.

Merci Philippe et je te souhaite tout le succès pour ton livre.