17 mai 2009

Une nuit à Pigalle

Avec Monsieur Monépoux, reconnu hommo et fier de l'être, Monsieur "Prout", comme il se nommait lui-même, mon beau-frère hétéro reconnu, affirmé et confirmé par la présence de sa femme (quoi que...?) nous avons programmé une soirée à la demande de Monsieur mon beauf.

Il avait déclaré qu'il ne voulait pas rentrer à Copenhague sans avoir visité le mythique Pigalle avec ses sex-shop et ses boites de strip-tease.

Malgré notre peu d'empressement à tous les trois, sa femme en premier lieu et pour cause, nous voilà partis pour la soirée dans le quartier aux milles plaisirs.


Et après avoir "visité" quelques cabines de films pornos, nous voilà installés autour d'un verre, très chèrement payé pour regarder quelques femmes se déshabiller en public.


Et entre les séances successives, nous montions sur la scènes pour nous défouler en peu en dansant.
Et Monsieur "Monépoux" nous lance un défi:

Faire mieux que ces femmes..

Ils me demande de m'éxécuter  en leur compagnie  mais pour moi pas question de faire un spectacle bis.
Et donc je propose d'ouvrir le bal mais à ma façon..

Je me tortille donc sur la musique, retirant d'abord mon châpeau de la façon la plus langoureuse possible, puis mes chaussures et mes chaussettes puis je désigne mes partenaires en leur demandant d'enlever les reste..

Et nous avons fait le spectacle.
Le plus inspiré fut mon beau-frère sous l'oeil ahuri de sa femme..

Un secrêt: Ils étaient complètement beurrés.

Lorsque nous avons regagné notre table, une fois rhabillés et  un peu dégrisés le taulier est venu nous voir, très impressionné par notre prestation.

Un moment, j'ai cru qu'il allait nous proposer de remettre ça.

Mais il nous a simplement offert un magnum de champagne comme remerciement...

Et ceux qui se sont le plus "amusé " étaient sans conteste nos hommes et les spectateurs présents de tous poils et de tous bords..

C'était inédit !!

Et aujourd'hui on se demande si la nudité fait cliquer ?

""Comment créer un buzz autour d'une chanson quand on est un artiste qui débute? Rien de plus simple. Il suffit de tourner en une scène et trois minutes votre clip avec trois belles jeunes femmes en tenue d'Eve dans une rue commerçante en plein centre de Paris. Résultat: la vidéo a été vue plus d'un million de fois en 48 heures sur le site de partage de vidéos Dailymotion.
Après les exploits du perchiste olympique Romain Mesnil courant nu dans Paris avec sa perche, on va finir par croire que la nudité est le meilleur moyen de créer un buzz sur internet. ""