19 avril 2010

La patience est une vertu qui s'acquiert avec de la patience.

Qu'il est difficile de marcher.

Pour nous qui marchons sans y penser, de façon automatique, comme nous respirons, nous ne savons le bonheur que nous avons de cette liberté.

Je pensais que le plus dur était derrière mais est venu ce moment de rééducation et l'on se rend compte à quel point cela peut être long.

Usant de mettre un pied devant l'autre.

Fiston marche pieds nus et sans aide mais pas longtemps, quelques pas tout au plus.

Et tant que ses pieds seront gonflés, il lui est impossible de mettre des chaussures.

Et le fait qu'il n'ait pratiquement jamais mis les talons par terre, sa peau est très fine et les os de cette partie n'ont jamais rencontré vraiment le dur.

Tout est donc très douloureux et retarde encore un peu la prise d'indépendance.


Seule la patience peut aider à tenir mais souvent Fiston en a assez.

" La patience est une vertu qui s'acquiert avec de la patience."