11 janvier 2009

Une mise en place de mesures de protection parentale

Suite à ce conflit, entre la direction du Lycée et nous, nous avons mis en place  une série de mesures qui permettent à Fiston d'être à l'abris de toute confrontation perturbante.

Un certificat médical et un bilan effectué par un psychologue en terrain neutre serviront à pacifier une scolarité rendu difficile par l'absence d'écoute et le refus d'aménagements qui permettraient  d'accéder l'égalité des chances prévues par la loi de 2005.

Monsieur Sarkozy a beau avoir proposé de judiciariser le droit  opposable à la scolarité, si malgré tout il n'y a pas de moyens mis en place, cela restera du domaine de l'impossible.

Il faudra compter sur la bonne volonté des professionnels et leur créativité.

Sinon, nous les parents ne pourrons compter que sur nous-même.

Ne pas avoir peur d'affronter les difficultés, de s'opposer, souvent à contre-courant, de contrer les préjugés que l'on rencontre souvent dans ce cas-là, émis par des personnes n'ayant aucune vision de ce que peut être la vie dans ces conditions imposées par des professionnels en mal d'autorité et de soumission de public fragilisés par le handicap.

Photo prise là.
En attendant de pouvoir en faire autant.