24 janvier 2008

Le Rapport Attali: ce que j'en pense.

Suite à un commentaire déposé chez Nicolas J, et sur ces conseils de blogages, j'en profite pour reprendre mon commentaire afin le mettre en ligne ci-dessous.

Dans le domaine du logement social, je constate que seules les villes de 50000h et plus seront écologiques, les autres on s'en tape!

Par contre, on table sur la construction pour créer de l'emploi (donc artificiel, comme en Espagne où on ne se fait plus trop d'illusions-enfin, ceux qui réfléchissent!).

Moins taxer le mouvement mais, moi, qui voudrais une HLM du côté de Puteaux, Neuilly ou le 92, pourquoi faut-il que je passe systématiquement par Sarkozy ou ses acolytes pour l'obtenir (parce que les places sont chères!).

Il y a quelques années, j'ai refusé l'aide de Monsieur le Conseiller Général des Hauts-de-Seine (notre bien aimé président actuel ) et le piston du président des laboratoires Bayer ainsi le piston plus modeste sur Puteaux (en cause: cette politique d'immigration profondément hypocrite).

J'ai préféré faire ma valise et débarquer dans cette belle région Toulousaine.

Pourtant, cet appartement près de Paris aurait résolu pas mal de nos difficultés.

Mon fiston aurait pu être scolarisé à Vaucresson, dans une école adaptée au handicap mais avec un bon mélange d'élèves valides et non-valides. C'était l'école de référence, pour nous.

Notre demande avait obtenu l'accord de l'ancienne Commission d'Education Spéciale (aujourd'hui cette commission est validée par la Maison du handicap.)
Il ne nous manquais que le logement.

J'ai donc sollicité par courrier tous les représentants, élus du 92 et du 75, oubliant que Monsieur le Conseiller Général des Hauts-de-Seine était Monsieur Sarkozy à l'époque.

Erreur impardonnable, sans doute, mais il était urgent pour nous d'obtenir ce logement pour éviter l'internat à notre fiston.Il ne l'aurait pas supporté.

Et j'ai eu la surprise de recevoir, peu de temps après, un courrier qui m'indiquait que Monsieur Nicolas Sarkozy avait bien pris note de notre demande et qu'il m'engageait vivement à faire la demande auprès de ses services,et suivrait de près notre dossier.

Mais voilà, j'ai pas pu cautionner sa politique, en tant que ministre de l'intérieur sur l'immigration.

En parlant d'immigration , on renvoie quantité d'étrangers en situation irrégulière et dans ce rapport, je lis qu'il en faut plein pour :

Faire baisser les coûts du travail, donc mieux manipuler ces ânes bâtés de français et assimilés qui se croient tout permis.

Les autres, on les remet dans les charters lorsqu'ils sont pressés à point.
Enfin, si j'ai bien compris .

Quant à supprimer la carte scolaire, bof , c'est déjà fait, de façon non officielle.
En plus les établissements :collèges et lycées disposent de finances permettant d'avoir des outils à disposition.

J'aurais préféré lire que l'on embaucherait d'avantage de profs pour que les élèves soient mieux suivis... ça, c'était plus mieux !

Bon je résume ce que j'ai compris.

Ah oui, les frais d'agences sont moins élevés ailleurs, mais les prix des logements sont "hors de prix " justement et c'est bien pour ça que les étrangers viennent acheter chez nous, malgré les frais d'agences élevés, alors ?

Mais p'têt bien que j'ai raté un truc.

Je suis peut-être pas assez intelligente pour bien saisir la nuance . Après tout , je ne suis qu'une citoyenne lambda .. Lambada ?

Et la réponse de Nicolas qui me permets de mettre le lien chez lui .

Blogger Nicolas a dit...

Mc,

Par rapport à ton début de commentaire, il s'agit de créer des nouvelles villes écolos ! Pas de laisser tomber les patelins...


Enfin , je remercie Nicolas de m'avoir donné son avis et de m'avoir aidée à refaire ce billet.
Ce n'était pas grossier mais plutôt une preuve de respect. C'est, en tout cas, comme ça que je l'ai compris.