02 mai 2008

Amoureux de l'Espagne

Surprise, surprise : une entreprise espagnole a reçu par erreur une palette de cocaïne. La drogue, expédiée du Mexique, était dissimulée dans des planches destinées à une société fantôme d’importation de meubles et de bois, Impormuebles Pombo. La cargaison – 249 kilos de poudre blanche – a été livrée par erreur à une entreprise de fabrication d’estrades de la région de Tolède. Cette méprise a permis à la Garde civile de démanteler un réseau international de trafic de cocaïne. Douze trafiquants dorment derrière les barreaux, indique El País.

Dans le plus simple appareil, des centaines de cyclistes ont participé samedi à des courses organisées en Espagne pour protester contre la suprématie des voitures et exiger plus de respect pour les modes de transports écologiques.

Des courses cyclistes "déshabillées" étaient organisées samedi dans plusieurs pays en Europe, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud.


En Espagne, des centaines de cyclistes ont participé pour la troisième année consécutive à la "ciclonudista" à Madrid, Barcelone et Pampelune pour protester contre l'augmentation fulgurante du nombre de voitures en Espagne, qui a transformé les centres-villes en territoires hostiles pour les deux-roues.

"Nous nous sentons nus lorsque nous sommes faces aux voitures parce que les gens ne considèrent pas le vélo comme un moyen de transport alternatif", explique Ramon Linaza à Madrid, habillé de son seul casque et de ses chaussures.

Les slogans "une voiture en moins" et "bio-méthanol" écrits sur leur dos, ils ont demandé à ce que leur présence soit prise en compte par les automobilistes et les urbanistes.

Le centre-ville de Madrid ne compte que quelques pistes cyclables et les cyclistes y sont rares. Barcelone en revanche est la ville espagnole qui compte le plus grand nombre de pistes cyclables, selon les militants de la petite reine.

Le roi Juan Carlos a été désigné "plus grand Espagnol de tous les temps", juste devant l'auteur de Don Quichotte, Miguel Cervantes, et Christophe Colomb, dans une enquête menée par la chaîne de télévision Antena 3 auprès de plus de 3.000 personnes. Le souverain est surtout salué pour sa fermeté lors de la tentative de putsch militaire du colonel Tejero en février 1981. Son épouse la reine Sofia arrive en 4e position et le prince héritier Felipe en septième. L'ancien caudillo Francisco Franco, qui avait désigné Juan Carlos comme son successeur, est 23e...

Et pour clore le sujet, voici le beau Julio Iglesias.