26 mai 2008

La bogosphère telle que je la vis.


Voilà, cet article lu chez Fanette.
De là où elle commence, Fanette enchaîne sur l'article suivant.

J'aime m'amuser, j'aime la musique et il est loin le temps où j'allais me défouler dans le métro parisien, danser sur les musiques de mes groupes (métropolitains favoris).
J'y mettais mon animation et je passais ensuite avec le chapeau pour ramasser quelques sous.

Mais voilà, mon investissement dans les responsabilités familiales et collectives m'ont faite un peu moins disponible pour l'amusement.

Pourtant, je me dis que la vie est courte et que le rire permet de mettre à distance certaines choses trop difficiles.

Mais voilà, il m'arrive de me dire que la blogosphère est légère.
Très légère même.
Et puis je me dis que ça fait partie d'un seul monde.
Rire de soi-même pour pouvoir rire des autres.

Voilà je laisse le mot de la FIN à Nougaro.