29 mai 2008

La "grève du lait" déborde en Suisse romande

La grève du lait en Allemagne.

BERNE — La "grève du lait" gagne la Suisse. Les membres du syndicat romand Uniterre ont décidé mercredi de stopper deux jours durant leurs livraisons de lait, afin de faire pression en faveur de prix plus élevés. Si la Fédération des producteurs suisses de lait (FPSL) comprend cette action, elle privilégie la voie des négociations.

Face à l'échec des discussions jeudi dernier en Suisse pour une augmentation du prix du lait et au mouvement de grève des producteurs de lait de plusieurs pays européens, quelque 120 paysans romands se sont réunis mercredi à Palézieux à l'appel d'Uniterre. Une grève de deux jours a été décidée à l'unanimité, a expliqué à l'AP Jacques Barras, président de la commission "lait" du syndicat.

Les quelque 400 producteurs affiliés à Uniterre ne livreront pas de lait jeudi et vendredi, ce qui représente quatre traites. Une nouvelle réunion est prévue vendredi après-midi afin de décider de la suite à donner au mouvement. Uniterre revendique un prix du lait "équitable", couvrant les coûts de production, soit un franc suisse par litre. Il se situe actuellement autour de 70 centimes.